CRT
Cabinet de Rédaction et de Traduction

Propulseur de textes


cabinetderedactiontraduction@gmail.com

+33 7 64 07 30 34 
+33 6 63 88 66 60  

 




 

Tout savoir sur la traduction

3/7/15

Première chose à savoir : la traduction ne se limite pas au passage d’une langue à l’autre.

Elle implique une nécessaire adaptation à un public spécifique qui doit avoir le sentiment que le document a été rédigé par un natif.

La traduction a pour avantage d’abolir les frontières. Elle diffuse la connaissance et contribue à la rendre universelle.

 

Il ne doit pas y avoir de différence pour le lecteur entre un texte rédigé et un texte traduit car celui-ci doit impérativement respecter les usages de la langue cible qu’il doit maîtriser à la perfection.

 

La traduction dans le contexte entrepreneurial doit contribuer à la diffusion internationale de produits ou d’idées. Une traduction digne de ce nom transpose et  adapte un contenu, ce qui implique des choix. Le but final étant que les objectifs du texte source soient parfaitement compris et restitués.

 

Pour atteindre ce résultat, il convient de respecter un cahier des charges qui comprenne les missions suivantes :

 

  • une analyse fine du document source
  • une recherche d’informations spécialisées qui conduise à une parfaite connaissance du produit
  • l’établissement d’un glossaire terminologique précis qui inclut la maîtrise d’un « jargon » de spécialiste si nécessaire
  • la traduction proprement dite
  • plusieurs relectures (orthographique, technique, linguistique, de mise en forme)
  • les éventuelles corrections 
  • la vérification du respect des consignes du donneur d’ordre.

 

Toutes ces tâches ne sont bien évidemment pas indépendantes les unes des autres.

 

Le champ de la traduction est immense car tous les textes peuvent être traduits.

 

Dans le domaine de l’entreprise , la traduction facilite la communication, permet d’accroître les échanges, les ventes, les achats et la coopération économique entre les pays. 

La traduction conduit à l’universalisation. Elle permet de diffuser une image de marque sur un plan international, voire mondial.

 

Les entreprises ont tout intérêt à donner une importance majeure à la traduction de leurs documents car une traduction exigeante et rigoureuse assure la promotion de l’image de marque d’une entreprise. Mais cela nécessite d’y consacrer un temps suffisant, ce qui implique un certain budget.

 

Notre cabinet de rédaction et de traduction traduit pour le compte de particuliers et d’entreprises. Nous traduisons à partir de l’anglais, langue source, et vers l’anglais, langue cible. Nos traducteurs sont parfaitement bilingues et sont spécialisés en anglais britannique et américain.

Nous avons pour habitude de demander aux donneurs d’ordre des informations très précises quant à leurs attentes, afin de garantir une traduction parfaitement adaptée aux objectifs de l’entreprise.

 

Nous sommes extrêmement rigoureux sur les délais et avons pour habitude de refuser des traductions de dernière minute si nous estimons ne pas disposer du temps nécessaire pour produire un texte de qualité. L’image de notre cabinet en dépend. Les tarifs que nous pratiquons sont très raisonnables et les délais clairement établis. Mais nous ne voulons pas sacrifier la qualité à la productivité. 

 

Travailler avec des entreprises dans le respect des coûts et des délais permet de se constituer un fichier de fidélisation qui garantit notre pérennité et introduit une dimension de confiance au point que certains nous assimilent à des services internes/externes.

 

Les différents types de traduction auxquelles nous sommes confrontés sont les suivantes :

  • traduction signalétique (permet de donner des renseignements sur le contenu d’un document)
  • traduction analytique (elle est plus détaillée et peut s’assimiler à un résumé ou « abstract » souvent utilisé dans les articles techniques )
  • traduction sélective (qui implique une sélection des données pertinentes avec pour objectif une communication efficace)
  • la traduction abrégée ou synthétique (elle simplifie les formulations et va à l’essentiel)
  • la traduction intégrale (qui reproduit un texte ou un document audio dans sa totalité)
  • la traduction adaptée (qui utilise les différentes traductions mentionnées ci-dessus dans l’intérêt exclusif de l’entreprise)

 

Ce n’est jamais le traducteur qui prend la décision de choisir tel ou tel type de traduction mais bien son donneur d’ordre. Le plus souvent la décision est le fruit d’un échange fructueux et rigoureux qui permettent d’établir les options les plus favorables aux buts poursuivis par l’entreprise .

 

Pour qu’une entreprise fasse le bon choix, elle doit au préalable se poser les bonnes questions :

s’agit-il d’une traduction obligatoire en terme de Droit; est-elle utile ? nécessaire ? rentable ?

 

Pour identifier le meilleur traducteur, il convient d’établir certains critères qui garantiront un résultat optimal.

Il faut savoir qu’en France, les différents organismes comme les annuaires professionnels ne garantissent nullement la compétence des traducteurs qui s’y sont inscrits. La technique la plus efficace est d’établir une liste de plusieurs cabinets repérés sur les annuaires ou sur internet et de les contacter. L’échange téléphonique permettra d’établir des présomptions de compétence. Un niveau Bac + 5 constitue un préalable indispensable mais non suffisant. Une bonne qualité d’écoute, des réponses claires, un questionnement précis et ciblé sont souvent un gage de sérieux. Les traducteurs qui promettent des traductions volumineuses dans des délais excessivement courts et qui proposent des tarifs extrêmement bas, sous-traitent le plus souvent pour augmenter leur clientèle en volume, et cela doit alerter les entreprises soucieuses de qualité.

C’est donc à terme le devis qui permettra à l’entreprise d’effectuer sa sélection en toute connaissance de cause.

Partagez sur les réseaux sociaux

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
 



Créer un site
Créer un site